Les techniciens néerlandais qui ont été débarqués par la Fédération camerounaise de football après la débâcle à la CAN Egypte 2019 ont porté plainte depuis le mois d’août à la FIFA pour Licenciement abusif.

Clarence Seedorf n’est plus le sélectionneur des Lions Indomptables depuis le 16 juillet 2019. Débarqué par la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) après les mauvaises performances du Cameroun à la Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019 où les Lions ont été sortis en huitièmes de finale par le Nigéria, le technicien néerlandais a plié bagages, en compagnie de son adjoint et ex coéquipier en sélection hollandaise, Patrick Kluivert. Si l’ex joueur du Real Madrid et son ami sont restés silencieux depuis cet épisode malheureux de leur carrière, ils sont pourtant loin d’avoir fait une impasse sur cette humiliation. En effet, depuis le mois d’août 2019, le duo a déposé une plainte à la FIFA pour licenciement abusif.

Le dossier soumis par leurs conseils auprès de l’instance faitière du football mondial n’a fait l’économie d’aucun détail, puisqu’il est riche de 17 pages. L’on retient en substance que le duo néerlandais qui n’avait consommé qu’une des quatre années de contrat signées à la tête des Lions Indomptables réclame le paiement des trois dernières années de salaire. Sachant que les deux bataves coutaient tous les mois 130 millions de Francs CFA au trésor camerounais, selon une source proche du dossier, le total des trois années de salaire réclamées s’évalue exactement à quatre milliards six cent quatre-vingt millions de Francs CFA.

En limogeant Clarence Seedorf et son adjoint, la fédération camerounaise de football avait estimé que cette décision était conforme « aux stipulations des clauses résolutoires de leurs contrats respectifs ». Une explication qui rentrait dans le sillage des déclarations contenues dans une sortie effectuée par le Ministre des Sports et de l’éducation Physique sur les antennes de la Cameroon Radio Television (CRTV) deux jours plus tôt, lequel faisait savoir que le maintien du duo à la tête de la sélection camerounaise était « problématique ». Les deux néerlandais estiment que le fait de ne pas atteindre un objectif à une compétition ne saurait constituer un argument majeur pour mettre un terme à un contrat.

Cette affaire, apprend-on, pourrait amener la FIFA à ne pas entériner le contrat d’Antonio Conceiçao, recruté par le Ministre des Sports et de l’Education Physique, Narcisse Kombi Mouelle à la tête des Lions indomptables, le vendredi 20 septembre 2019. Encore que la nomination de ce nouveau technicien est à l’origine d’une grosse tension en ce moment entre le patron des sports et des responsables de la fédération, mettant Seidou Mbombo Njoya dans une posture inconfortable. Il faut d’ailleurs rappeler que la décision de la fédération camerounaise de football de démettre Clarence Seedorf avait été dictée par le même Ministre des Sports et de l’Education Physique qui n’aurait jamais digéré l’humiliation qui lui avait été servie pendant la CAN où il s’était vu interdire l’accès à la tanière des Lions.

Source: lionsindomptables.com

Téléchargez notre application Android

Les articles les plus lus en ce moment:

Donnez une note à note site:

Les notes du site:

4.5
4,5 rating
4.5 out of 5 stars (based on 99 reviews)
Excellent76%
Very good11%
Average4%
Poor3%
Terrible6%

Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here