Covid-19 en milieu scolaire: 204 élèves et étudiants testés positifs à Douala Voici les détails

0
54

C’est le résultat de l’opération de dépistage d’une semaine du ministère de la Santé.
Si la pandémie de coronavirus n’a pas le même impact sur le continent africain qu’ailleurs, la prudence est toujours de mise. En tout cas, c’est la carte que joue le Cameroun à travers le ministère de la Santé.

La semaine dernière, le département ministériel dirigé par Manaouda Malachie a mené une campagne de dépistage dans les villes de Yaoundé et Douala qui s’est terminée le 6 janvier 2021. L’environnement scolaire était le principal objectif de cette opération.

«A Yaoundé, 13 lycées ont bénéficié de cette opération qui a permis à 5 873 élèves et enseignants de passer des tests rapides. Aucun cas testé positif. Contrairement à la ville de Douala, où 204 élèves du secondaire et 18 employés du ministère de l’Enseignement supérieur ont été testés positifs au Covid-19 sur un total de près de 3.000 personnes testées, «on apprend au CamerounTribune que cela a été publié le 11 janvier 2021 .

Les personnes ayant reçu un diagnostic positif ont été immédiatement prises en charge au Centre des opérations d’urgence de santé publique (COUSP).

«En général, nous allons à l’école quand nous en avons besoin. En cas d’avertissement, le correspondant de zone dans le système de santé relie l’établissement et le système de santé au centre de soins. Cela dépend de qui est malade », explique le professeur Emilienne Épée, chef du service de recherche opérationnelle à la COUSP, dans les colonnes du journal.

Afin d’éviter de nouvelles flambées de contamination dans les écoles, «les points focaux de communication des districts sanitaires avec des mobilisateurs de terrain font des descentes dans les écoles afin de sensibiliser les élèves en distribuant des affiches et des brochures. Parce que si les jeunes ont généralement des formes bénignes de la maladie, ils peuvent toujours les transmettre à leurs parents plus âgés et souffrir de pathologies chroniques qui provoquent des formes graves de Covid-19 et peuvent en mourir », dit-il. un dans le journal de Marie Claire Nana.

REF: Cameroon Info

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]