Panique à Etoudi: le Cameroun au menu de l’administration Biden

0
144

Anthony Blinken fait du Cameroun, de l’Éthiopie et de l’Ouganda ses priorités. Le nouveau secrétaire d’État américain a une vision plus proactive de son pays pour les relations entre les États-Unis et les pays africains.

Le nouveau secrétaire d’État américain Antony Blinken est plus déterminé à impliquer son pays dans la résolution de certaines crises et conflits sur le continent africain et entend œuvrer pour mettre fin à la guerre fratricide dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et soutenir la démocratie au Cameroun. Anthony Blinken souhaite ensuite promouvoir le respect des droits de l’homme et de la démocratie en Ouganda. Anthony Blinken souhaite également que son pays contribue à mettre fin aux violences en Éthiopie et dans la corne de l’Afrique. Mercredi 20 janvier 202. Le 11e nouveau secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, a clairement exprimé sa volonté d’aller de l’avant avec la résolution de la crise anglophone.

Dialogue pour résoudre des problèmes importants

Interrogé sur les actions qu’il souhaiterait entreprendre une fois qu’il prendrait ses fonctions de secrétaire d’État, notamment au niveau de la politique africaine des États-Unis, Anthony Blinken a fait valoir son point de vue: «Je partage votre inquiétude à l’égard du Cameroun, notamment en matière de violence contre la population anglophone. »Anthony Blinken souhaite que les États-Unis soient plus impliqués dans la résolution de la crise anglophone.

Antony Blinken s’est également dit préoccupé par la récente élection présidentielle en Ouganda. Un pays qui n’est pas un modèle de respect des droits de l’homme et de démocratie. Les opposants et les journalistes sont constamment attaqués et réduits au silence en Ouganda. Les manifestations publiques organisées par l’opposition sont systématiquement réprimées.

Concernant l’Éthiopie, Anthony Blinken a déclaré: « Il faut un meilleur accès à la région (Tigray, ndlr), plus de responsabilité, la restauration de la communication, l’aide humanitaire et les efforts de dialogue pour résoudre les problèmes clés. »

Après le déclenchement du conflit militaire dans la région du Tigré en Éthiopie, les États-Unis ont appelé à un dialogue entre le gouvernement fédéral et les forces régionales du TPLF afin de trouver une solution pacifique à la crise. L’option militaire choisie par le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a conduit à une crise humanitaire majeure dans la région. Outre le cas de l’Éthiopie, Anthony Blinken envisage la nomination d’un envoyé spécial pour la Corne de l’Afrique.

Multilatéralisme

Il estime qu’en Éthiopie ou dans tout autre pays de la Corne de l’Afrique, les États-Unis doivent être plus actifs et non «paresseux lorsque des problèmes surgissent». Anthony Blinken craint les violences qui pourraient déstabiliser la région. Le futur secrétaire d’État américain Antony Blinken est désormais favorable à la coopération internationale.

« Nous ne pouvons pas résoudre seuls les problèmes du monde, nous devons travailler avec d’autres pays », a-t-il déclaré. Anthony Blinken est un partisan du multilatéralisme qui a travaillé sous l’administration Barack Obama. En ce sens, le futur ambassadeur américain est avec. C’était clair pour Linda Thomas-Greenfield de l’ONU: «Je pense au peuple américain, à mes collègues diplomates et aux fonctionnaires du monde entier. Permettez-moi de vous dire que l’Amérique est de retour, le multilatéralisme est de retour, la diplomatie est de retour « , a-t-elle conclu. Ces membres de l’équipe. Le diplomate de Joe Biden mènera la conversation du parti en Afrique pour les semaines et les mois à venir.

REF:https://www.camerounweb.com/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.