Le mouvement d’humeur déclenché dans la matinée de ce lundi 22 juillet 2019 à la prison centrale de Yaoundé a tourné ce soir à l’émeute.

Les manifestations entamées dans la matinée de ce lundi à la prison centrale de Yaoundé par les prisonniers de la crise anglophone pour exiger leur libération, s’enlisent.

La télévision d’Etat a annoncé dans son 20h, une réunion de crise présidée par le Préfet du département du Mfoundi avec autour de la table, les responsables de la prison et les délégués des prisonniers. Peu de temps après cette information, la tension est montée d’un cran, l’autorité administrative n’ayant pas réussi à ramener le calme. Des sources internes font état d’un incendie déclaré à l’infirmerie, des coups de feu tirés pour dissuader des détenus qui seraient tentés par une envie de s’évader, des prisonniers VIP blessés ou en difficultés à l’instar de l’ex PM Éphraïm Inoni et des anciens ministres Olanguena Owono et Edgar Alain Mebe Ngo’o.

Alors que des prisonniers continuent de chanter dans la grande cour, refusant de retourner dans leur cellule, les autorités continuent de chercher des solutions, tout en mobilisant les forces de l’ordre pour renforcer la sécurité dans et autour du célèbre pénitencier.

Au moment de boucler ces lignes, la tension n’était pas retombée. Mais, répondant à la sollicitation de la presse, les autorités indiquent que « la situation est sous contrôle ».

Source: cameroon-info.net

Téléchargez notre application Android

Les articles les plus lus en ce moment:

Donnez une note à note site:

Les notes du site:

4.5
4,5 rating
4.5 out of 5 stars (based on 99 reviews)
Excellent76%
Very good11%
Average4%
Poor3%
Terrible6%

Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here