Des coups de feu ont retenti dans l’enceinte de la prison centre de Yaoundé Kondengui jusqu’aux alentours de minuit, lundi, et alors même que la mutinerie avait commencé dans l’après-midi. L’établissement pénitentiaire est connu pour sa surpopulation carcérale.

Plusieurs témoins racontent que cette grogne généralisée avait été initiée par quelques centaines de détenus, identifiés comme ayant été emprisonnés dans le cadre de la crise anglophone. Ils réclamaient leur libération et la cessation de la guerre dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Très rapidement, ils ont été rejoints par d’autres centaines de prisonniers qui dénonçaient eux la lenteur dans les procédures judiciaires, source de la surpopulation carcérale. La situation est devenue hors de contrôle. En début de soirée, un incendie a été observé dans le local administratif de la prison où ont aussi été signalés des actes de saccage et des pillages

Selon notre source surplace à la prison centrale de Kondengui, l’ancien ministre des transport, Edgar Alain Mebe Ngo’o est introuvable. « L’ancien Ministre de la défense Edgar Alain Mebe Ngo’o est introuvable par les éléments de la police anti-émeute. La porte de sa chambre aurait été cassée par certains détenus en colère », nous confie notre source.

D’autres témoignages font état de ce que le prisonnier aurait pris fuite après que sa porte soit défoncée.

Attendant d’y voir plus claire, Lebledparle.com vous fait revivre ces moments de panique à la prison centrale de Kondengui dans la vidéo ci-dessous.

Source: lebledparle.com

Téléchargez notre application Android

Les articles les plus lus en ce moment:

Donnez une note à note site:

Les notes du site:

4.5
4,5 rating
4.5 out of 5 stars (based on 99 reviews)
Excellent76%
Very good11%
Average4%
Poor3%
Terrible6%

Partagez avec vos amis

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here