L’Indien KEC remporte un contrat de 30,5 milliards FCFA pour la construction d’une ligne électrique de 400 kV au Cameroun

0
68

(Investir au Cameroun) – Le directeur général de la Société nationale de transport d’électricité (Sonatrel), Victor Mbemi Nyaknga, vient d’annoncer le prix pour la conception, la fourniture et l’assemblage d’une ligne électrique 400. KV à la société indienne KEC International Limited.

Pour un montant de 30,5 milliards FCFA, la société indienne va donc construire une ligne électrique d’Edéa sur la côte du pays jusqu’à Nyom II, une banlieue de la capitale Yaoundé. KEC a remporté ce contrat pour le TBEA chinois, le China International Water & Electric Corps, Synohydro et encore un autre éclairage transaillé indien, dont certains ont été rejetés et d’autres insatisfaisants.

Selon Sonatrel, cette ligne 400 kV viendra « renforcement des réseaux de transport d’électricité dans la capitale du payss ». Car Yaoundé a jusqu’à présent été souvent victime de coupures d’électricité en raison de la vétusté des infrastructures de transport et de l’absence de ligne d’urgence. La durée des travaux est de 12 mois. Ce qui signifie qu’ils devraient être prêts d’ici 2022 au plus tard.

Les sources de financement de ce projet ne sont pas précisées. Mais il faut noter que le 5 juillet 2017, Louis Paul Motaze, alors ministre de l’Économie, et le directeur des opérations de Deutsche Bank Espagne, Antonio Navarro Escabias, ont signé trois accords de crédit à Yaoundé pour un montant total. 30 milliards d’euros. FCFA pour la construction d’une ligne de transport d’électricité de 400 kV reliant Edéa à Yaoundé au poste de Nyom et d’une boucle électrique en lignes à 90 kV dans la capitale camerounaise.

Le premier contrat de crédit commercial portait sur un montant de 13 193 282,05 euros, soit environ 8,6 milliards de francs CFA, pour une couverture à 100% des primes d’assurance, ainsi que d’autres dépenses non couvertes par le projet. Le deuxième prêt était d’un montant de 17 890 158,95 euros, soit environ 11,74 milliards de FCFA. Il s’agit d’un crédit acheteur garanti par l’Agence espagnole de garantie du crédit à l’exportation (Cesce). Le dernier accord de 15 000 000 euros, soit environ 9,84 milliards de FCFA, a été garanti par l’Agence belge de crédit à l’exportation (Credendo).

Sylvain Andzongo

Lisez aussi:

06/07/2017 – Le Cameroun et la Deutsche Bank finalisent un prêt de 30 milliards de FCFA pour renforcer le transport d’électricité



Source link

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]