IL EST AU BORD DU SUICIDE APRÈS AVOIR DÉCOUVERT LES INFIDÉLITÉS DE SA FEMME

0
487

IL DEMANDE VOS CONSEILS.

LISONS :

“Bonsoir Monsieur David Eboutou. Je me nomme MENOUMBA AMOS. Je suis âgé de 43 ans. Je te prie de relayer mon histoire que je suis venu te remettre il y’a deux jours après t’avoir presque harcelé au téléphone.

Toutes mes excuses monsieur Eboutou. Le problème c’est que je suis un homme abusé. Un homme qui a perdu goût à la vie. Je dois cependant te dire Merci car, après t’avoir rencontré la dernière fois, en compagnie du Professeur d’Université qui était avec toi au niveau de l’Ambassade de France, vous avez réussi à me faire reprendre courage. J’étais au bord du suicide.

En fait, je suis originaire de l’Ouest du Cameroun et précisément MBOUDA.

Je me suis marié alors que j’avais 30 ans à une jeune dame nommée YOUHOU NIMPE qui avait à l’époque 23 ans et qui est de Bayangam. Ce mariage était un peu comme un piège car, à peine je l’avais connu, qu’elle est tombée enceinte. La condition de ses parents pour qu’elle garde cette grossesse était qu’elle accouche étant déjà mariée. Ses autres sœurs ayant toutes fait des enfants hors mariage, et elle étant la dernière fille de son père, ce dernier tenait à ce qu’elle se marie officiellement. À cette époque, j’avais dû rassembler mes parents, amis et connaissances et même les collègues pour me donner un coup de main. Le mariage s’est bien passé. C’était le 20 décembre 2008. Nous avons aujourd’hui 03 enfants.

Quelques années après le mariage, je suis allé en aventure en Asie et quand je suis rentré, j’ai pu acheter une parcelle de terrain à Yaoundé où j’ai construit un joli petit duplex avec maison pour locataires.

Je me suis installé définitivement au Cameroun et j’ai été recruté à la SODIACAM (Société de Distribution Alimentaire du Cameroun). Tout allait bien jusque-là avec ma femme bien que deux ans après le mariage, soit en 2010, j’avais remarqué des écarts de langage vis à vis de moi, mais je supportais.

Comme j’aimais éperdument ma femme, je n’ai pas hésité à lui payer sa formation à L’ISTAG en 2012 à hauteur d’un million de Franc CFA par an pour trois ans au total.

En 2013, ma femme avait commencé à me faire du chantage, me rappelant que ses copines roulent en voiture et elle à pieds. Je me suis battu et je lui ai acheté une petite voiture.

Le 02 juin 2015, le ciel va me tomber sur la tête. Je perds mon boulot et je me retrouve en prison au mois de novembre 2015. C’était le calvaire…

Grâce à l’argent du loyer soit 150.000FCFA, j’ai demandé à ma femme d’assurer les charges fixes à la maison pour que les enfants ne meurent pas de faim.

Étant en prison, alors que j’ai énormément besoin de l’affection de ma femme, elle va couper les visites sans me donner de raisons. Chaque fois que je lui demandais pourquoi elle ne venait plus me donner à manger en prison, elle me disait que j’avais osé vendre ma voiture pour payer les frais de justice alors qu’elle avait besoin de cet argent. Je me disais que ce sont les caprices de femmes et j’ai continué à supporter.

J’ai passé un peu plus de 05 ans en prison et ma femme n’est venue me voir à peine 06 fois.

Là où je commence sérieusement à m’inquiéter, c’est quand je lui demande un jour de venir se porter garant pour que le régisseur de la prison m’accorde quelques permissions du fait de ma bonne conduite et qu’elle va refuser de signer. C’est à ce moment là où je commence à m’inquiéter.

Par la grâce de Dieu, je suis enfin sorti de prison il y’a quelques jours. Non seulement ma femme était froide envers moi, mais elle passait tout son temps sur WhatsApp.

Il y’a quelques jours alors qu’elle dormait, j’ai remarqué qu’il y’a un numéro qui l’appelait avec insistance. À un moment, ce numéro à envoyer un message bizarre en appelant ma femme ” chérie “.

J’ai donc pris le téléphone, je l’ai déverrouillé et je suis entré dans sa messagerie. Je crois que si je n’ai pas eu d’AVC ce jour-là, seul Dieu sait.

Je suis tombé sur des messages terribles. Ma propre femme entretient des liaisons avec plusieurs hommes à la fois. J’ai lu des choses terribles. J’ai vu des nues qu’elle envoie à ses amants. J’ai lu comment elle disait à ces hommes qu’elle les aimait.

Parmi ces nombreux amants, il y a particulièrement un qui a retenu mon attention. Un certain ISMAEL qui serait en service à la présidence.

J’ai vu des conversations où cet homme lui promettait le recrutement à la fonction publique. J’ai lu tout ce qui a été fait pour qu’elle commence comme temporaire au MINAT en attendant le recrutement avec matricule au MINFOPRA. Je me souviens avoir été sollicité par ma femme pour trouver les un million de Francs que ce monsieur ISMAEL demandait pour mouiller le réseau.

J’avais trouvé cet argent à ma femme mais ce que je ne savais pas, c’est que ce type couchait déjà avec ma femme. Je vous envoie quelques captures d’écran des messages WhatsApp tirés du téléphone de ma femme.

Tu peux lire comment ma femme demande à ce type de se mettre au sport et comment ce Monsieur promet de donner 500 coups à ma femme par semaine ou encore comment ma femme lui demande s’il veut la tuer de ” ZIZI”.

J’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Comme si cela ne suffisait pas, je découvre dans sa messagerie que madame a déjà engagé la procédure de divorce avec l’aide d’un de ses amants.

Il y’a même des messages où elle avoue ne pas utiliser de préservatifs avec certains de ses amants et qu’elle évite de tomber enceinte.

Bref, il y a quelques jours, alors que je la confondais pour me donner des réponses sur ces messages, elle en a profité pour faire ses bagages et partir de chez moi. Elle a fait ses sacs devant moi et a appelé un véhicule qui est venue la chercher… j’ai pris des photos.

Monsieur David. Je te lis beaucoup. Je voudrais demander à tes milliers d’abonnés ce que je peux faire pour ne pas penser à me suicider.

Je veux savoir si certains hommes prennent un malin plaisir à détruire les foyers des autres en leur promettant du travail ? Je souhaite que le MINAT et le MINFOPRA sachent que certains recrutements chez eux se passent par le canapé et j’ai au moins 300 écrans WhatsApp avec moi entre ma femme et son amant de la présidence. Je ne parle même pas des autres amants…

Je suis un homme abusé. Un homme mort. Je crois que la vie n’a plus de sens pour moi.

Je souhaite que tu publies mon histoire pour que tes ABONNÉS me donnent des conseils. Ce que je peux faire maintenant pour me remettre. Je suis à leur écoute… j’ai des larmes aux yeux en t’écrivant.

Je t’envoie ma photo de mariage avec ma femme/la photo prise il y’a quelques jours quand elle emballait ses choses/ quelques captures d’écran WhatsApp sur les centaines que je détiens et que jai tiré de son téléphone…

Merci pour ce que tu fais pour redonner du sourire aux camerounais Monsieur David Eboutou.”

REF:237cameroun.online

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]