World news – Macron propose à la députée Laure de La Raudière de diriger l’Arcep

0
6

Un ancien patron de France Télécom-Orange à la tête de l’Arcep… Dans un communiqué du mardi 5 janvier, l’Élysée a annoncé qu’Emmanuel Macron serait le député d’Eure-et-Loir (Agir) Laure de La Raudière avait choisi le chef du régulateur des télécommunications et successeur de Sébastien Soriano, dont le mandat a pris fin début janvier. Pour être confirmée, cette nomination doit désormais recevoir l’approbation de la commission économique de l’Assemblée nationale – dont Laure de La Raudière est membre – et son équivalent au Sénat.

La spécialiste reconnue du numérique et des télécommunications, Laure de la Raudière, 55 ans Ans, a effectué une partie de sa carrière chez France Télécom-Orange entre 1990 et 2001 dans différents postes de direction. Interrogé sur son éventuelle nomination, Xavier Niel, fondateur de l’opérateur Free, ce lundi sur BFM Business avait jugé que « ce serait différent pour la concurrence ». « Il me semble assez surprenant de nommer quelqu’un qui a travaillé pendant 15 ans à la tête d’une agence indépendante pour Orange », a-t-il déclaré.

La tendance libérale et favorable aux entreprises, le député de centre-droit, siège depuis 2007 dans la congrégation où elle s’exprimait régulièrement sur les «questions numériques». Laure de la Raudière, diplômée de Normale Sup ‘et de Télécom Paris, a débuté sa carrière à France Télécom avant de rejoindre une start-up puis de créer sa société de conseil en réseau. En 2007, elle a apporté une contribution durable à la politique en remportant les élections législatives dans le 3e arrondissement d’Eure-et-Loir sous la bannière de l’UMP, devenue LR.

Aux élections présidentielles de 2017, elle a activement participé à Bruno Le L’échec de la campagne électorale de Maire lors de la primaire de droite remportée par François Fillon. Comme d’autres, elle a claqué la porte au moment de l’affaire Fillon et a rejoint en 2017 un groupe de centre-droit réconcilié avec la majorité présidentielle. Elle se présente sans succès à la présidence de l’Assemblée et obtient 34 voix contre 353 voix pour le candidat LREM François de Rugy. Fin 2017, elle a participé avec plusieurs élus, dont le ministre du Commerce extérieur Franck Riester, à la fondation du parti centriste Agir. Au Palais-Bourbon, le député, membre de la commission économique, a participé à la création d’un dixième groupe parlementaire, l’Agir Ensemble, allié de la majorité, composé de 17 députés, dont des ex-LR et ex-LREM.

Ce nom me rappelle une personne qui venait de la plus jeune branche de la duchesse de la Rivolerie du Maine …

… Madame de la Raudière avait travaillé pendant 15 ans dans une entreprise dirigée par M. Niel, cela aurait certainement été différent!

Votre et Loir

Consultez les articles de la section Économie,
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique de cookiesPolitique de confidentialité personnelle Archive

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]