World news – Ligue 1: l’OL a surpris le RC Lens, le LOSC d’Angers, l’OM a bien récupéré et offert Montpellier

0
17

À la maison
/.

Ligue 1
/.

Ligue 1: l’OL a surpris le RC Lens, le LOSC d’Angers, l’OM a bien récupéré et offert Montpellier

La Ligue 1 a repris ses droits ce mercredi soir avec la deuxième partie de la 18e journée. L’Olympique Lyonnais a été particulièrement brillant en fin d’année dernière et a voulu confirmer ses bons arrangements au stade Groupama face au Racing Club de Lens. Rudi Garcia, privé de Bruno Guimaraes et Karl Toko Ekambi, positifs pour Covid-19, s’est appuyé sur un 4-3-3 et a notamment établi Diomandé, De Sciglio ou Thiago Mendes. Il n’a pas fallu longtemps à l’OL pour entrer dans le match. Paqueta était dans la surface, dont la frappe était déviée pour un corner (2e). Le milieu de terrain brésilien a idéalement servi Cornet dans la profondeur que sa frappe devant Leca (6e) dépassait trop. Très opérationnel, l’OL assiégeait la surface Lensoise et Depay a vu la monture glisser de très près (9e). Ce n’est qu’au bout d’un quart d’heure que Clauss a pu jeter un œil à la première opportunité de Lensoise, dont la tentative lointaine a été détournée par Lopes au détour d’un virage. Une opportunité qui a suscité du sang et de l’or et qui a maintenant été beaucoup plus inspirée à jouer.

Les hommes de Garcia ont eu plus de mal à approcher les buts de Leca, même quand Aouar cherchait le gardien nordique (24e). Naturellement, l’Olympique Lyonnais a ouvert le classement avant la pause. Paqueta a alerté Kadewere, qui a trouvé Depay avec une vente raisonnable, qui a remporté son duel contre Leca (1-0, 39e). Lorsqu’ils sont revenus des vestiaires, l’OL a fait la pause. Bien que Dubois ait été déplacé vers la droite par Aouar, il a vu Leca repousser son centre sur Fortes, qui a marqué contre son camp (2-0, 46e). Les meneurs de table ont écopé d’un penalty quatre minutes plus tard après un contact entre Leca et Cornet dans la surface de réparation (50e). Depay n’a pas frissonné et a offert des accolades (3: 0, 52e). Dans la phase difficile, le Racing a réagi quatre minutes plus tard grâce à un excellent tir enroulé de Sotoca, qui a atterri dans le coin supérieur de Lopes (3-1, 56e). La rencontre redevient animée et la grève imminente de Depay est repoussée par Leca, 60e. Lens a mieux terminé le match et Sotoca a bien servi Ganago dans la surface, mais le buteur du nord était trop petit pour tenter sa chance (75e). Lyon avait peur en fin de match et Doucouré a remis son peuple sur la bonne voie avec un excellent but (3-2, 89e). Grâce à cette onzième victoire de la saison, l’OL avait trois points d’avance sur le PSG au général.

De son côté, le LOSC a accueilli Angers au stade Pierre Mauroy. Les Mastiffs, victorieux à la pince à épiler avant la pause à Montpellier (3-2), ont voulu poursuivre leur bonne dynamique face au SCO et pourquoi pas profiter d’un faux pas à Lyon pour reprendre le contrôle de la Ligue 1. Christophe Galtier a mis un 4 contre -4-2 classique avec le duo David – Yilmaz en attaque. Les hommes de Galtier ont été surpris au début du match. Après un centre mal négocié de Djalo, le cuir est revenu à Thomas, dont le but enveloppé a trompé Maignan (0: 1, 6). Cinq minutes plus tard, le SCO a pris la pause grâce à Thomas, qui s’est offert un doublé.

Après avoir reçu un corner, le défenseur central a coupé la trajectoire de la tête et mis Maignan (0-2, 11e). Un début désastreux qui a clairement rendu le travail du LOSC difficile. Mais l’adversaire des nordistes les relancerait malgré lui. Capelle a perdu le ballon près de sa surface, Bamba en a profité pour servir Yilmaz, qui a truqué le coup avant de tromper Bernardoni (1-2, 42e). Peu avant l’heure du match, Lille frôlait l’établissement pénitentiaire. Diony a alerté Capelle, dont la grève était terminée (57e). Le LOSC a appuyé en fin de match et Yilmaz a vu après un coup franc que sa frappe touchait la barre (78e). Avec ce deuxième revers de la saison, les Mastiffs ont chuté à la troisième place.

L’Olympique de Marseille, battu par Angers (2-1) avant la trêve hivernale, a dû se remettre à l’Orange Vélodrome face à Montpellier pour vaincre en course la Ligue des champions pour ne pas trop prendre de retard. Pour ce match de reprise, André Villas-Boas a opté pour un 4-2-3-1 avec le seul Benedetto en tête. Le début du jeu fut assez confus, même lorsque Thauvin, très agité, tenta de secouer le cocotier (16.). L’OM a obtenu la première grande chance du match six minutes plus tard. Sur la gauche, Gueye a inscrit un bon centre pour Dario Benedetto, qui a raté l’inévitable devant le but vide (22e). Deux minutes plus tard, l’attaquant argentin a raté le but avec un bon centre de Thauvin (24e). Le MHSC a réagi sporadiquement à Laborde, dont la frappe a été bien enregistrée par Mandanda, 27e. Dans un moment fort, les Olympiens ont de nouveau été dangereux par Radonjic, dont la frappe ébouriffée a été bloquée par Omlin (33e). Avec tous les bons coups depuis le début de la rencontre, Thauvin a tiré un centre dans le dos de la défense pour Radonjic, qui a corrigé Omlin d’une tête (1-0, 41e).

Deux minutes plus tard, les hommes de Der Zakarian ont raté de peu l’égalisation de Delort. A six mètres seul, sa tête ne trouve pas le cadre (43e). Contre toute attente, le MHSC est resté fidèle au score après la pause. Ferri a jeté Mollet à droite, dont le laïc régulier a trompé Mandanda (1-1, 52e). Les Héraultais ont montré un visage différent depuis l’égalisation, et la déviation de Laborde sur un centre de Zambie filé ensuite (57e). En fin de match, les hommes d’André Villas-Boas en ont profité. Kamara a servi Payet, qui s’est glissé dans la défense héraultaise et a décoché une belle frappe rapprochée pour tromper Omlin (2-1, 80e). Un but qui a mis les Marseillais sur pied. Ce dernier en a profité pour débuter grâce à Germain, qui a utilisé un centre de Khaoui pour peaufiner Omlin (3-1, 84 ‘). Avec ce neuvième succès de la saison, l’OM est resté à la cinquième place de la Ligue 1. Dans les autres matchs de la soirée, le Stade de Reims Dijon a reçu Auguste Delaune, les deux équipes se sont séparées sur un match nul et vierge (0-0). Après tout, le Paris Saint-Germain, qui s’est rendu à Geoffroy-Guichard pour affronter l’AS Saint-Etienne, n’a pu faire mieux que le nul (1-1) pour le premier de Mauricio Pochettino sur le banc.

Olympique de Marseille 3-1 Montpellier: Radonjic (41e), Payet (80e), Germain (84e) pour l’OM; Mollet (52e) pour le MHSC

LOSC 1-2 Angers: Yilmaz (42e) pour le LOSC; Thomas (6e, 11e) pour Angers

Objectif Olympique Lyonnais 3-2 RC: Depay (39e, 52e sp), Fortes (46e, csc) pour l’Olympique Lyonnais; Sotoca (56e), Doucouré (89e) pour Lens

Ref: https://www.footmercato.net

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]