World news – L’Empereur de Paris: quel poids Vincent Cassel a-t-il pris pour les besoins du film?

0
11

A l’occasion de la première diffusion en clair du film L’Empereur de Paris dimanche 17 janvier 2021, Télé Star révèle le nombre de kilos que Vincent Cassel a dû lever pour les besoins de ce long métrage.

Le film théâtral de Vincent Cassel L’Empereur de Paris sera diffusé en clair à la télévision française pour la première fois le dimanche 17 janvier 2021, à partir de 21h05 en France 2. Réalisateur: Jean-François Richet Ce film montre le personnage d’Eugène-François Vidocq, joué par Vincent Cassel à l’écran. Légende de la plaine parisienne pour ses multiples évasions, son passé le rattrape lorsqu’il est accusé d’un crime qu’il n’a pas commis. Arrêté par la police, il entame un long combat pour sa réhabilitation, dans lequel il met sa connaissance de l’environnement au service de la « Brigade de Sécurité » de Paris.

Pour incarner parfaitement cette figure importante de la culture française à l’écran , Vincent Cassel s’est physiquement transformé en prenant pas moins de 15 kilos pour les besoins du film. Lors d’un entretien avec Europe 1, l’acteur a déclaré qu’il « mangeait beaucoup et poussait la fonte » pour prendre autant de poids car il était trop « maigre » pour le personnage de Vidocq qu’il était, un homme plutôt imposant. De son côté, le cinéaste Jean-François Richet avait déclaré que Vincent Cassel avait pris « 15 ou 20 kilos » à sa demande.

Pour l’enregistrement, ce n’était pas la première fois que Jean-François Richet demandait à l’acteur de peser pour les besoins de l’un de ses films. En fait, Vincent Cassel avait fait de même pour se mettre dans la peau du personnage de Jacques Mesrine, qu’il incarnait dans le diptyque 2008 L’Instinct de mort / L’Ennemi public n ° 1. Après cette première collaboration fructueuse, Vincent Cassel et Jean-François Richet avaient tous deux envisagé de faire un autre diptyque sur La Fayette, mais le projet échoua. Enfin, les deux hommes ont de nouveau travaillé ensemble en 2015 sur la comédie Un moment d’écarement et en 2018 sur L’Empereur de Paris.

Les informations recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique pour Reworld Media Magazines et / ou ses partenaires et prestataires, pour pouvoir envoyer des conseils et des offres promotionnelles.
Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de suppression des données vous concernant.
Pour en savoir plus ou pour exercer vos droits, vous pouvez consulter nos conditions générales d’utilisation.

Ref: https://www.telestar.fr