World news – Le maire d’Oradour-sur-Glane dépose plainte après la sortie d’un clip de rap filmé sur les ruines du village des martyrs

0
20

Un homme avait annoncé la sortie de son nouveau clip de rap deux jours plus tôt, qui reconnaît le site Oradour-sur-Glane.

«On ne fait pas une vidéo de ce genre dans un lieu de méditation. Philippe Lacroix, Le maire d’Oradour-sur-Glane est catégorique. Selon les informations de France 3, dimanche 24 janvier, la mairie de la Haute-Vienne, se souvenant des victimes du massacre de la division Das Reich le 10 juin 1944, a porté plainte. Controversé: l’enregistrement d’un clip de rap sur les ruines du village martyr. «Les gens doivent comprendre que la liberté est la liberté, mais on ne peut pas tout faire dans un endroit comme Oradour», a expliqué Philippe Lacroix France 3. «C’est un lieu international, un symbole de malheur, un symbole de douleur et un lieu de Contemplation. Et dans un lieu de méditation, nous ne faisons pas une vidéo comme celle-là », dit-il. Toutes les séquences à tourner au mémorial d’Oradour-sur-Glane doivent d’abord être approuvées par la Direction de l’Architecture et du Patrimoine de Limoges.

Deux jours plus tôt, le 22 janvier, un homme qui s’est identifié comme L’artiste annonce la publication de son nouveau clip rap sur YouTube pour ce dimanche 24 janvier sur son compte Twitter. Il a également partagé le clip de la vidéo sur son compte Instagram, qui compte plus de 1300 abonnés. Le maire d’Oradour-sur-Glane n’a pas tardé à prendre acte de cette contribution. Il a alors informé l’Association des Familles des Martyrs, le sous-préfet de la Haute-Vienne, mais aussi le Procureur du Tribunal de Limoges, rapporte France 3. «La Mairie en accord avec l’Association des Familles des Martyrs d’Oradour n’hésitera pas en cas d’une violation grave contre les victimes et les lieux de dépôt de plainte », a prévenu Philippe Lacroix à France 3, assurant qu’il s’intéressait à la« liberté d’expression ».

jeanp2

– 24.01.2021 à 22h49
Permalien

Sato

– 24.01.2021 à 17h38
Permalien

Sato

– 24.01.2021 à 17h36
Permalien

Oradour-sur-Glane … Quelle est la vérité?
Pendant plus de 70 ans, le massacre de 15 000 soldats, dont 4 400 officiers polonais, a été attribué aux nazis … avant que la vérité ne soit révélée: les Soviétiques étaient responsables de ce meurtre. Apparemment, l’accord entre Churchill et le ministre polonais des Affaires étrangères, un certain Josef Beck, s’est avéré catastrophique pour la Pologne! On parle des Allemands qui ont envahi la Pologne … pour libérer Dantzig, mais l’invasion soviétique de la Pologne, personne n’en parle!

Patrick w

– 24.01.2021 à 22h47
Permalien

Sato

– 24.01.2021 à 17h02
Permalien

Bien sûr, certaines des personnes présentes ce jour-là n’étaient pas de la région, il y a donc une quarantaine de réfugiés mosellans, une vingtaine de Parisiens … en tout, des représentants de plus de 40 départements français, sans oublier une quinzaine d’Espagnols et quelques Polonais ou Italiens , un Hongrois, un Tunisien, un Américain et même un Allemand Français naturalisé …

Gris Fulgur

– 24.01.2021 à 16h23
Permalien

Je suis surpris par le nombre de fois où des documentaires sur Oradour-sur-Glane ont politiquement servi le « bon camp » en étant diffusés peu avant certaines élections.
Coïncidences avec un bon dos.

cgpm48

– 24.01.2021 à 16h12
Permalien

Quel discours stupide c’est que, nous ne pouvons pas à la fois porter plainte et défendre une prétendue liberté d’expression contre tout … Expression de quoi exactement …

Moulin à vent

– 24.01.2021 à 21h58
Permalien

Après une semaine marquée par l’évacuation des migrants de la place de la République à Paris et l’affaire avec Michel Zecler, le ministre de l’Intérieur était en …

Ref: https://www.valeursactuelles.com