World news – FR – Covid-19: « On parle du e-commerce comme d’une solution mais il y a plus de manipulation » et donc de risques sanitaires, critique un magasin de jouets

0
8

Romain Mulliez, directeur général de PicWicToys et co-président de la Fédération des magasins spécialisés dans les jouets et les produits pour enfants, considère qu’il est « illusoire » de penser que le e-commerce peut absorber le « report de fin -Achats de l’année C’est une chaîne qui se développe beaucoup mais qui n’a pas la capacité logistique », selon lui

Les étagères considérées comme non indispensables seront fermées dans les supermarchés pour éviter de concurrencer les petites entreprises qui doivent rester fermées pendant la détention, le Premier ministre Jean Castex a annoncé dimanche sur TF1 « On parle de e-commerce comme solution mais il y a plus de manipulation »et donc de risques pour la santé, critiqué lundi 2 novembre sur franceinfo Romain Mulliez, PDG de PicWicToys et co-président de la FCJPE, la fédération des magasins spécialisés dans les jouets et les produits pour enfants

Romain Mulliez: C’est une décision d’équité entre tous les acteurs physiques Il y avait plusieurs façons de résoudre cette concurrence, le gouvernement a pris une décision ascendante, c’est-à-dire de fermer tout le monde Aucun commerçant ne peut se réjouir qu’une transaction ferme Cette décision nous permet de ne pas nous opposer car nous avons tous un rôle à jouer pour répondre aux consommateurs

Nous allons fermer pendant au moins 15 jours, et avec l’extrême saisonnalité du jouet cela signifie que c’est un impact de trois mois sur notre activité Compenser 15 jours de chômage partiel et éventuellement louer pour trois mois d’arrêt de activité qui ne le fait pas du tout

Les jouets ont plus de 50% de leur activité en novembre-décembre Ce matin nous avons dû louer 600 contrats saisonniers pour des renforts de fin d’année

Mes équipes les recevront dans des magasins fermés et ce sont des personnes qui ne se verront pas proposer d’aller travailler dans un entrepôt e-commerce à 400 kilomètres. Nous essaierons d’offrir le plus de travail possible, mais il y en aura ne pas avoir de compte

Dans le jouet cela représente au maximum 10% de l’activité Penser que tout le report des achats de fin d’année se fera sur le e-commerce est illusoire C’est un canal qui se développe beaucoup mais ça le fait ne pas avoir la capacité logistique Marchands et clients peu préparés à changer d’achat On parle du e-commerce comme solution mais je n’ai pas entendu dire que nous avons étudié si le e-commerce est vraiment un vecteur de moins de propagation que dans les magasins Sur le e-commerce il y a plus de manipulations Vous avez des livreurs itinérants qui vont de maison en maison, vous avez beaucoup plus de manutention de produits Donc, je ne suis pas sûr que nous soyons mieux équipés en mobilité qu’en magasin pour faire des affaires En magasin, nous sommes équipés, nous avons du gel, du plexiglas, des masques à disposition

La difficulté est la notion de l’essentiel qui n’est pas du tout comprise et non acceptée par les Français Dans le commerce, la notion de l’essentiel évolue On l’a vu avec les fleuristes Quand on vend des fleurs en mars ce n’est pas indispensable, quand vous vendez des fleurs à la Toussaint c’est essentiel La garde des enfants n’est pas indispensable, mais expliquez-la à une mère qui vient d’accoucher Nous privilégions la notion de saisonnier plutôt qu’essentiel qui correspond plus à la vie, à des besoins réels Alors les actions aujourd’hui sont de travailler sur la réouverture car on sait que les 15 jours d’observation ne changeront rien Il faut se préparer à la réouverture des entreprises dans un contexte pérenne de risque sanitaire

DIRECT Covid-19: les coiffeurs à domicile « ne pourront pas faire de l’exercice », prévient le ministre des PME

Vidéo

Confinement: l’archevêque de Paris « ira négocier » avec le gouvernement pour les messes de Noël

Coronavirus, King Toy SATS, Luderix International SAS

Actualités du monde – FR – Covid-19: « On parle de e-commerce comme solution mais il y a plus de manipulation » et donc des risques pour la santé, examine un magasin de jouets



SOURCE: https://www.w24news.com/news/world-news-fr-covid-19-on-parle-du-e-commerce-comme-dune-solution-mais-il-y-a-plus-de-manipulation-et-donc-de-risques-sanitaires-critique-un-magasin-de-jouets/?remotepost=508451

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]