World news – Claude Lévêque, célèbre plasticien, fait l’objet d’une enquête pour viol de mineurs

0
21

PS1 à New York, Mamco à Genève ou à l’Opéra de Paris: autant de lieux prestigieux où le plasticien de 67 ans Claude Lévêque a exposé ces dernières années. Connu dans le monde de l’art, il est enquêté par le parquet de Bobigny en Seine-Saint-Denis (où il réside) depuis le printemps 2019 pour «viols et agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans», révèle Le Monde.

L’enquête confiée à la Sûreté de Seine-Saint-Denis n’est pas encore terminée. Claude Lévêque, contacté par les médias, a refusé de commenter cette information. L’artiste (qui a conçu l’un des tapis de l’Elysée hat) est accusé par le sculpteur de 51 ans Laurent Foulon de l’avoir agressé, lui et ses deux frères, alors mineurs, dans les années 1980. « J. Je sais que les crimes dont j’ai été victime sont certes désormais obligatoires, mais cette plainte me permet de traduire en justice d’autres actes qui ne sont pas obligatoires à d’autres victimes et de signaler qu’un ou plusieurs mineurs sont actuellement en grand danger d’être agressé sexuellement si l’irréparable n’a pas encore été commis », écrivait Laurent Foulon dans une lettre de huit pages adressée au parquet de Bobigny en février 2019.

Selon lui, le premier contact aurait eu lieu à l’âge de 10 ans avant de se transformer en relations sexuelles pendant plusieurs années jusqu’à ses 17 ans, entre Bourges, où vivait Laurent Foulon, et Paris en particulier, alors que Claude Levêque avait une relation amicale avec cette famille. « Je n’exprime pas mon opposition Je ne me sentais pas autorisé à le faire, je ne pouvais pas refuser Lévêque. J’aurais eu l’impression d’être stupide et ringard. J’avais peur qu’il ne le fasse pas. « Je me fiche de moi si je ne laisse pas tomber », dit Laurent Foulon. Un de ses frères qui avait été violé est décédé en 1998. Le second, également touché par ces faits, n’a pas voulu répondre aux demandes du monde.

Laurent Foulon explique également avoir reçu un mail en décembre 2018 de Claude Levêque après avoir refusé d’assister à une exposition où l’artiste était présent. «Cela m’attriste que nous ayons atteint ce point de non-retour depuis si longtemps après une forte aventure à un moment désormais inexprimable. Le plaisir s’est transformé en douleur et tristesse», écrit le chirurgien plasticien dont la suite de la Le message ressemble à une forme de Mea-Culpa: « Je m’accuse de ne pas avoir su mesurer votre souffrance souterraine, qui s’est manifestée dans vos récentes confidences et accusations. Mon ego en dehors de la réalité m’a rendu idéalisé. conduit hors sol, vers quelqu’un qui m’aimait dans la fraîcheur de ses sentiments. Cela me mine aujourd’hui « . Laurent Foulon aurait décidé de s’adresser à la justice après une «conscience» pour «trouver une forme de réparation et se débarrasser d’un sentiment de culpabilité et de honte» alors que son fils le faisait depuis 10 ans en 2019.

Le Monde a rassemblé plusieurs autres témoignages qui rappellent le «comportement perturbateur» de Claude Levêque avec les enfants, dont celui de Julie Faitot, directrice d’une galerie d’art. Un employé du centre d’art du Parc Saint-Léger à Pougues-les-Eaux dans la Nièvre se souvient des baisers et des caresses que l’artiste a donnés au cou d’un adolescent qui l’a accompagné lors d’une exposition. « Cela pouvait être vu comme quelque chose de tendancieux ou de tendresse d’un oncle pour son neveu. Mais je n’aimais pas ce côté, cette confusion sur ce jeune homme. Claude Lévêque semblait avoir ses sentiments. Les yeux une aura extraordinaire, le garçon avait Des lumières dans les yeux », a déclaré cette personne, qui est restée anonyme. Au total, trois personnes ont été entendues depuis la plainte déposée à Laurent Foulon en 2019. Selon Le Monde, Claude Levêque n’en ferait pas partie.

Consultez les articles de la section Justice,
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

La lettre maghrébine Ce feuilleton qui a marqué l’histoire de la télévision demain 2021: ce que va changer le Covid

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Titre associé :
Artiste plasticien Claude Lévêque accusé de viol de Mineurs inculpés
Claude Lévêque, célèbre chirurgien plasticien, ciblé pour enquête sur le viol de mineurs

Ref: https://www.lepoint.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]