World news – Candidats «anges de la télé» arrêtés après un affrontement dans un hôtel de l’Union de La Ré

0
16

« Rhôooooooooo! »

Utilisez-vous un AdBlock?! 🙂 🙂

Vous ne pouvez le désactiver que pour ce site car la publicité maintient la presse en vie.

pour enregistrer mes filtres et personnaliser mon flux

Lisez l’intégralité du document en ligne à partir de 6 h tous les jours, où que vous soyez.

Abonnez-vous à partir de 1?

Je suis déjà abonné, inscrivez-vous

Un affrontement violent contre des candidats dimanche à la « Fête des Anges de la Télé-Réalité » contre plusieurs clients d’un hôtel de l’Union Saint-Denis de La Ré, dont le maire de Saint-Denis de La Ré. André et trois candidats à l’émission ont été arrêtés, a appris l’AFP d’une source policière.

Photo DR

Des candidats aux « Anges de la Télévision » arrêtés après une dispute dans un hôtel de l’Union de La Ré

Les faits se sont déroulés dans la salle à manger de cet hôtel 4 étoiles, qui accueille actuellement la quatrième saison de « Les Anges » Vacation of Reality « .

L’affaire a rapidement fait sensation sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont été outrés par le comportement de » ces démons « et leur ont demandé de » rentrer chez eux « .

Plusieurs familles, dont ceux de Joé Bédier, maire de Saint-André (ville de l’est), venu fêter l’anniversaire de sa fille, s’est assis pour le déjeuner le dimanche lorsqu’une personne du salon passait de table en table, demandant aux clients de de ne pas prendre de photos et de vidéos. Le ton est monté rapidement entre les familles et certains candidats. « Une femme hystérique est venue à notre table et a dit à ma femme: » Vous avez pris des photos, ce n’est pas normal. « Je pensais qu’elle plaisantait, pas du tout », a déclaré Joé Bé. dier. «Ma femme a atterri au sol avec de grands garçons. J’ai eu des coups, je pensais que je ne sortirais pas», a ajouté le maire Saint-André.

Les «anges» agressifs ont finalement été rassurés par des témoins. La police est alors arrivée sur les lieux et a déployé un gros appareil.

La tension s’est encore aggravée alors que des personnes arrivant de l’extérieur de l’hôtel montaient sur les étages où se trouvaient les chambres des candidats, mais la police a réussi à calmer les esprits. « Nous avons commencé notre enquête pour voir si les faits se déroulent », a déclaré la commissaire Janick Liard. « Nous avons déjà identifié trois personnes et les avons interrogées. »

Ils ont été emmenés au poste de police central au milieu des insultes et des moqueries de plusieurs dizaines de personnes qui s’étaient spontanément rassemblées devant l’hôtel. « Ces faits ont choqué la population », a commenté le commissaire Liard et a exhorté toutes les « victimes à porter plainte ».

Ref: https://www.nicematin.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]