World news – Attaques à Bruxelles: Salah Abdeslam renvoyé aux assises

0
15

Le pouvoir judiciaire est allé au-delà des exigences du parquet fédéral. S’il a appelé à comparaître huit suspects aux assises, ils finiront par être dix à comparaître dans l’affaire des attentats jihadistes de 2016, précise le tribunal dans un arrêté à huis clos. Parmi eux, le Français Salah Abdeslam, seul survivant du commandement du 13 novembre. 32 personnes ont été tuées dans le double attentat suicide. De plus, trois des 13 personnes inculpées dans cette affaire décousue seront licenciées faute de mise en accusation suffisante, a confirmé le porte-parole du procureur fédéral, Eric Van Duyse, qui a refusé de révéler leur identité. Aura lieu à Bruxelles en 2022. Un recours peut être formé contre la décision de la chambre du conseil. Et concernant les suspects qui sont revenus aux assises, un autre feu vert doit être donné par une autre juridiction, le parquet. Dans la matinée du 22 mars 2016, 32 morts et plus de 340 blessés ont été tués dans un attentat suicide à l’aéroport puis dans un train du métro de Bruxelles.

De la même cellule jihadiste franco-belge à l’origine des attentats à Paris le 13 mars 2016. Commis en novembre 2015 (130 morts), il a été allégué par l’organisation Etat islamique. Après quatre ans d’enquête, les juges d’instruction ont porté treize chefs d’accusation, dont ceux de Salah Abdeslam, le prétendu messager de plusieurs membres de la cellule qui a frappé Paris et la ville voisine de Saint-Denis. Le djihadiste de 31 ans, actuellement incarcéré en France, a été particulièrement inculpé d ‘«attentats terroristes» et risque la réclusion à perpétuité.

Parmi les neuf autres suspects qui ont été déférés aux assises devant un jury populaire, Osama pourrait Atar, soupçonné d’avoir comploté les attaques susceptibles d’être mortes en Syrie, sera jugé en son absence, comme lors du procès du 13 novembre, qui portait également son nom. Sont également emprisonnés à vie, Mohamed Abrini, « l’homme au chapeau » qui a renoncé à se faire sauter à l’aéroport, et Oussama Krayem, qui s’est retourné après avoir accompagné le kamikaze dans le métro. </ Aucun d'entre eux n'était présent en décembre pendant les trois jours d'audience devant la salle du Conseil, ce qui a permis aux avocats des suspects et des parties civiles de se prononcer définitivement. Les avocats n'ont alors généralement pas contesté les demandes de l'accusation. Sur les 13 prévenus, des hommes âgés de 27 à 42 ans, le procureur fédéral a souhaité que trois soient libérés et deux autres soient jugés par un tribunal pénal pour ne répondre qu'au nombre de «participation aux activités de». une organisation terroriste ». Cela n'a été que partiellement suivi. La salle du Conseil a estimé que les frères Smail et Ibrahim Farisi, soupçonnés d’apporter une assistance logistique aux kamikazes, devraient être traduits en justice plutôt qu’en prison. "Vous serez acquitté et verrez votre nom blanchi dans les assises. Nous sommes extrêmement heureux", a répondu l'avocat de Smail Farisi, Me Sébastien Courtoy.

Ce procès de la pire attaque sur le sol belge depuis la guerre de 1939 jusqu’en 1945 ne devrait pas avoir lieu avant 18 mois. La France doit d’abord procéder aux attentats du 13 novembre, qui doivent avoir lieu à Paris du 8 septembre 2021 à fin mars 2022. L’ancien quartier général de l’OTAN à Bruxelles, une grande salle de haute sécurité, a été reconstruite pour un millier de personnes préoccupées par ce processus extraordinaire. Pour Abdeslam, le prochain procès sera son deuxième en Belgique. Ce Français d’origine marocaine, qui a grandi dans la commune bruxelloise de Molenbeek, a été condamné à trois ans de prison en 2018 pour avoir tiré sur des policiers dans la capitale belge trois jours avant son arrestation le 18 mars 2016.

La police belge n’a pas obéi aux règles des Britanniques qui ont conseillé que le problème soit résolu lors de la capture …
Résultats, nous n’avons plus d’informations … C’est tout!

J’ai les yeux qui piquent en lisant ceci!

Consultez les articles de la section Justice,
Suivez les informations en temps réel et accédez à notre analyse de l’actualité.

Ces feuilletons qui ont marqué l’histoire de la télévision de demain en 2021: qu’est-ce que Covid va changer?

FAQTutoriel vidéoPublicitéContactez-nousSitemapMentions légalesCharte de modération CGUCGVPolitique des cookiesArchive de la politique de confidentialité personnelle

Créez un compte pour accéder à la version numérique du magazine et à tout le contenu du point inclus dans votre fiche.

Pour ce faire, saisissez votre numéro de participant dans les paramètres de création de compte.

Ref: https://www.lepoint.fr

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]