World news – Appels malveillants contre Didier Raoult: un de ses collègues avoue en être l’auteur – L-FRII

0
16

Tenter {
if (localStorage.getItem (skinItemId)) {
var _g1;
_g1 = document.getElementById (‘g1-logo-inversé-img’);
_g1.classList.remove (‘Lazyload’);
_g1.setAttribute (‘src’, _g1.getAttribute (‘données-src’));
_g1 = document.getElementById (‘g1-logo-source-inversée’);
_g1.setAttribute (‘srcset’, _g1.getAttribute (‘data-srcset’));
}}
} catch (e) {}

Tenter {
if (localStorage.getItem (skinItemId)) {
var _g1;
_g1 = document.getElementById (‘g1-logo-mobile-inversé-img’);
_g1.classList.remove (‘Lazyload’);
_g1.setAttribute (‘src’, _g1.getAttribute (‘données-src’));
_g1 = document.getElementById (‘g1-logo-mobile-source-inversée’);
_g1.setAttribute (‘srcset’, _g1.getAttribute (‘data-srcset’));
}}
} catch (e) {}

En mars 2020, Didier Raoult a déposé une plainte pour «menaces de mort» et «tentative d’intimidation contre une personne chargée d’une mission de service public», menaces qui auraient été reçues par téléphone les 1er et 2 mars .

Le 11 janvier, Ouest-France rapportait qu’un collègue du professeur avait admis l’avoir insulté. Il s’agit du professeur François Raffi, chef du service des maladies infectieuses et tropicales du CHU de Nantes. Cependant, il nie avoir émis des menaces de mort.

Pour rappel, Le Canard Enchaîné a révélé en mars que « le téléphone portable qui faisait des appels malveillants était l’un des médecins remis aux médecins de l’unité des maladies infectieuses du CHU de Nantes. »dirigé par le professeur François Raffi.

Devant la« lenteur »du parquet de Nantes, le directeur de l’Institut des Hôpitaux Universitaires de la Méditerranée (IHU) a décidé de porter plainte contre François Raffi en décembre et de devenir partie civile à faire appel contre un juge d’instruction.

Selon les médias, l’homme est sous composition criminelle au tribunal de Nantes. C’est une « bonne nouvelle » pour l’avocat du professeur Raoult, Brice Grazzini, même si le procureur a préféré une alternative pour poursuivre le procès. En collaboration avec le quotidien régional, rapporte Spoutnik, le parquet de Nantes n’a pas confirmé l’information. Pour l’heure, M. Affi n’a pas répondu aux demandes d’Ouest-France.

Ref: https://l-frii.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]