National 2 : l’OM s’offre le scalp de l’OL

    0
    24

    Abonnez-vous
    à partir de
    3,99€
    Découvrez nos offres

    OM

    Après la défaite (2-0) concédée sur la pelouse de Hyères le week-end, Philippe Anziani avait regretté le manque de réalisme de ses protégés. Avant de recevoir Lyon, le coach de l’équipe réserve de l’OM nous avait donc confié attendre des progrès dans ce domaine. Force est de constater qu’il a été entendu…

    Hier après-midi, sur la pelouse du terrain Roger-Scotti de l’OM Campus, les Olympiens se sont en effet imposés (3-2) face aux Gones. Un succès étriqué, mais mérité, notamment au vu de la première période de la rencontre. Après 45 minutes de jeu, l’OM menait 3-0 et avait quasiment marqué sur chacune de ses occasions. Du réalisme et de l’efficacité, tout ce qu’avait demandé Philippe Anziani. « On avait mis l’accent là-dessus après la rencontre à Hyères et on a vu de bonnes choses (hier) avec des garçons qui ont pris la profondeur, qui ont eu de la percussion, soulignait le technicien olympien à l’issue de la rencontre. On a mis trois buts car on est allé les chercher. »

    C’est vrai, les coéquipiers de Joakim Kada ont posé beaucoup de problèmes aux Lyonnais durant le premier acte. Mais ils ont également été bien aidés par la passivité de la défense de l’OL, à l’image du premier but inscrit par Mehdi Baaloudji, parti à la limite du hors-jeu et qui a profité de la sortie à contretemps de Kayne Bonnevie pour lober le dernier rempart des Gones (1-0, 21).

    Dans la foulée, ce dernier s’est néanmoins bien rattrapé en se montrant décisif sur une jolie frappe enroulée de Baaloudj (28) puis une frappe de Kamardin et une tête de Kada (29). Bonnevie n’a en revanche rien pu faire face à Sacha Guilhen, bien décalé par Nassim Ahmed, qui a tout le loisir de s’y reprendre à deux fois pour doubler la mise (2-0, 34), ni sur la reprise du plat du pied d’Ilyès Zouaoui, qui a par ailleurs été l’un des Olympiens les plus actifs (3-0, 36).

    Fort de ses trois buts d’avance, l’OM a presque logiquement levé le pied après la pause. Lyon s’est montré plus entreprenant, aussi, et Reo Griffiths a d’abord réduit l’écart en reprenant un centre au cordeau (3-1, 72) puis l’attaquant anglais s’est offert un doublé sur un penalty dans le temps additionnel (3-2, 90+3). Avant cela, l’OL aurait pu bénéficier de deux autres penalties, mais le trio arbitral en a décidé autrement. Qu’importe, l’essentiel est ailleurs.

    « C’est un match de début de championnat. Il ne faut pas faire la fine bouche, assurait encore Philippe Anziani au coup de sifflet final. On a pris trois points face à Lyon. C’est bien. »Cette victoire permet donc à l’OM d’ouvrir son compteur et d’être plus serein avant de se rendre à Fréjus, mercredi, pour affronter une équipe plus expérimentée, qui ressemblera un peu plus à celle de Hyères que de Lyon.

    Stade Roger-Scotti, « OM Campus ».Mi-temps : 3-2. Arbitre : M. Delpech.Buts – OM : Baaloudj (21), Guilhen (34),Zouaoui (36).Lyon : Griffiths (72, 90+3, s.p.).Avertissements – OM : Kamardin (61),Zouaoui (71), Mouko (80), Blondel (90+2).Lyon : Wissa (6).Expulsion – Lyon : Pontet (4).OM : Nazarétian – Kamardin (Blondel, 86),Mius, Kada (cap.), Mouko – Khetir,Ahmed, Bertelli – Guilhen (Coqu, 86),Baaloudj, Zouaoui (Hadhari, 76).Entraîneur : Philippe Anziani.Lyon : Bonnevie – Gusto, Pontet, Lukeba,Bossiwabessolo – Bonnet, Benaissa (Griffiths, 38), Duku Mbenga -Soumaré (Da Silva, 47), Wissa, Coly (El Arouch, 19).Entraîneur : Gueida Fofana.

    Vous avez trouvé sur notre site internet un contenu ou un message manifestement illicite et/ou portant atteinte à la dignité humaine ?

    Le fait, pour toute personne, de présenter à LaProvence.com un contenu ou activité comme illicite dans le but d’en obtenir le retrait ou d’en faire cesser
    la diffusion, alors qu’elle sait cette information inexacte, est puni d’une peine d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.

    L’OM s’impose 3-2 à Brest et lance bien sa saison

    Brest-OM : grande première pour Balerdi, un trio offensif Thauvin-Benedetto-Radonjic… Le onze de départ olympien

    Ligue 1 : Brest n’a qu’un seul défenseur axial pour défier l’OM

    Brest-OM : blessures, Covid-19… Un seul défenseur axial pour Dall’Oglio. La compo probable du Stade brestois

    Brest-OM : les « revenants » du coronavirus dans le onze ? La compo probable des Olympiens

    Brest-OM : le groupe olympien avec les quatre « positifs » déconfinés



    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]