Enseignement : Les grandes lignes de la rentrée scolaire 2020-2021

    0
    14

    Cette année, la rentrée scolaire intervient dans un contexte assez spécial de crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19. Cette situation nécessite une préparation et un plan de prévention sanitaire au sein des établissements scolaires pour protéger et les élèves et les enseignants et cadres administratifs du virus fantôme. 

    Ainsi, et à quelques jours seulement de la rentrée scolaire 2020-2021, prévue le 7 septembre, le ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, a dévoilé dans une circulaire de 60 pages, les détails des mesures relatives à suivre pendant la rentrée scolaire et les différents modèles pédagogiques qui seront adoptés, par le secteur privé et public, selon le développement de la situation épidémiologique dans le pays.

    Dans un premier temps, le département de Said Amzazi rappelle que la règle générale pour la rentrée scolaire est l’enseignement en présentiel. Cependant, et avec la hausse des cas Covid-19 qui se poursuit, l’enseignement à distance devient la règle. La circulaire assure garantir que les écoles, publiques et privées, seront prêtes pour passer d’un modèle pédagogique à un autre selon l’évolution de la pandémie.

    Le ministère de l’éducation nationale a indiqué avoir le choix entre trois modèles pédagogiques, selon l’évolution de la situation épidémiologique. Le premier est le présentiel, si la situation épidémiologique s’améliore, l’enseignement à distance si la situation est catastrophique, et l’enseignement par rotation (fusion entre présentiel et à distance), si la situation implique une distanciation physique.

    Les autorités éducatives régionale, provinciale et locale, en concertation avec les autorités territoriales et sanitaires, auront le pouvoir de choisir et d’adopter le modèle pédagogique qui correspond au contexte spécial de chaque institution, en prenant en compte les cadres de références nationaux, indique la circulaire qui insiste sur la nécessité d’une discrimination positive en faveur du monde rural et des élèves vulnérables issus de familles en situation précaire.

    Comme pendant le début de la pandémie au Royaume en Mars, en cas d’enseignement à distance, les cours seront diffusés via les chaînes nationales et les différentes plateformes homologuées par le ministère, avec possibilité de créer des classes virtuelles, indique la circulaire ministérielle.

    Venant ainsi au modèle d’enseignement en présentiel. Le département de Said Amzazi a finalement dévoilé les mesures préalables à appliquer pour préparer l’ouverture des écoles. Ces dernières doivent informer les parents et tuteurs des élèves de la date de reprise de l’enseignement en présentiel ainsi que les mesures sanitaires qu’ils ont prises pour.

    La circulaire insiste sur la prise de température de chaque élève par ses parents avant de se diriger à l’école, l’engagement des parents de ne pas envoyer leur enfant à l’école s’il manifeste des symptômes Covid-19, leur demandant ainsi d’appeler le 141 SAMU.

    En cas d’apparition de signes de contamination du Covid-19, il est demander aux parents et tuteurs des élèves de garder l’enfant à domicile et contacter le 141. le directeur de l’établissement scolaire doit également être informé, qu’il s’agisse d’élèves ou de cadres enseignants ou administratifs.

    Il est impératif qu’un cadre de l’établissement scolaire soit chargé de coordonner le dispositif sanitaire de prévention, insiste la circulaire, ainsi que la tenue d’une réunion de coordination et de contrôle des dispositions sanitaire qui sera organisée au sein de l’établissement une semaine avant la rentrée, en  présence d’un responsable de la santé scolaire.

    Pour que les élèves comprennent mieux la situation que traverse notre pays, et la nécessité d’appliquer des mesures de prévention, un dispositif d’écoute et de communication avec les élèves sera mis en place pour éclaircir et simplifier les mesures de prévention et de distanciation sociale.

    D’autre part, le ministère de l’éducation nationale a fait savoir que les personnes souffrant de maladies chroniques ou habitant avec des personnes vulnérables pourront travailler à distance.

    La distanciation physique d’un mètre minimum fans n’importe quelle direction est également une consigne à suivre au sein des écoles, précise la tutelle. Avant l’entrée à l’école, les élèves sont placés en deux rangs, en respectant la distance d’un mètre, la stérilisation des mains avec du gel hydro-alcoolique, la stérilisation des semelles dans des bacs prévus à cet effet, puis les séchées, ainsi qu’éviter au maximum les rassemblements des parents devant les écoles.

    Pour les règles à suivre à l’intérieur des écoles, le ministère insiste sur le respect de la distanciation sociale dans tous les espaces de l’école (salles de classe, récréation, espace de sportif et sanitaire …), le respect  de  la distance d’un mètre entre deux élèves dans tous les sens, à l’intérieur des classes pour les trois cycles scolaires (primaire et secondaire). Une distance de plus d’un mètre sera adoptée en préscolaire, qui connait l’organisation de plusieurs activités scolaires, culturelles, gestuelles. Une distance dont le chiffre n’a pas été dévoilé.

    S’agissant du transport scolaire, adopté en général par les écoles privées, le ministère de l’éducation a indiqué que les véhicules, qui seront désinfectés avant et après chaque utilisation, ne doivent pas dépasser 50% de leur capacité, avec l’obligation pour tous les élèves quel que soit leur âge de porter le masque, ainsi qu’une prise de température avant de monter dans le transport.

    La circulaire ministérielle insiste sur le respect de la distanciation physique dans tous les espaces de l’école, de la part des élèves qui doivent être au quotidien surveiller par les enseignants et encadrants, ainsi qu’éviter les rassemblements au sein des écoles et devant la porte.

    Pour les écoles qui proposent la cantine, il est impératif d’appliquer les mesures de prévention dans le transport des aliments, le port de masque, de gant et de charlotte de protection par l’ensemble du staff de la cantine (cuisinier, serveur …), ainsi que la disposition du savon, des gels hydroalcooliques et des mouchoirs dans les cuisines et cantines.


    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]