Emmené par Raphinha et Camavinga, Rennes s’offre Montpellier

    0
    28

    Par
    Christophe Remise

    Mis à jour le 29/08/2020 à 21h22 –
    Publié le 29/08/2020 à 11h14

    Les Bretons se sont logiquement imposés face à une terne équipe montpelliéraine ce samedi, au Roazhon Park, lors de la 2e journée de Ligue 1.

    La victoire pour Rennes ! Après leur nul à Lille lors de la première journée (1-1), les joueurs de Julien Stéphan ont disposé d’une terne équipe de Montpellier (2-1) ce samedi, au Roazhon Park, grâce au talent de Raphinha et Camavinga. Le premier a poussé Le Tallec à marquer contre son camp, tandis que le second a fait le break. Laborde a bien réduit le score dans les arrêts de jeu, en vain… Le MHSC a trop longtemps été inoffensif pour espérer mieux. Cette rencontre de la deuxième journée s’est terminée à 10 contre 10, avec Florent Mollet et Martin Terrier exclus.

    4 – Montpellier a reçu 4 cartons rouges en Ligue 1 en 2020, plus que toute autre équipe cette année. Agité. #SRFCMHSCpic.twitter.com/NQG9uNq5yQ

    Montpellier a plutôt bien démarré cette rencontre, bloquant bien les timides offensives rennaises. Domination longtemps stérile des Bretons. Effaçant deux adversaires côté droit, Raphinha changeait la face du match : le Brésilien adressait un centre fort devant le but, Le Tallec l’envoyait bien involontairement dans ses propres filets (1-0, 22e). Sans toutefois partir à l’abordage, loin s’en faut, les Héraultais laissaient plus d’espace derrière. Et les occasions allaient bientôt pleuvoir sur le but du MHSC (32e, 33e, 34e, 35e), dont trois situations pour Hunou, malheureux ou maladroit. Omlin, avec le concours de son poteau et de sa barre, maintenait le suspense pour sa première en L1. Les affaires montpelliéraines se compliquaient encore un peu avec l’expulsion de Mollet, coupable de s’être essuyé les crampons sur le crâne de Maouassa (43e). La VAR a aidé à prendre la décision. Avantage Rennes à la mi-temps (1-0 MT).

    Même à dix, Montpellier parvenait à se créer ses meilleures occasions à la reprise, avec Savanier puis Souquet qui alertaient tour à tour Salin (56e). La domination était néanmoins toujours rennaise. Les situations chaudes aussi, avec Omlin encore sauvé par un montant, ici la barre transversale (61e). Un espoir pour le MHSC, avec le rouge de Terrier (73e), logiquement exclu, et cette tête de Le Tallec vers le but de Salin (75e). Espoirs rapidement douchés par le talent et la classe de Camavinga, passeur décisif la semaine passée et buteur ce samedi (2-0, 78e). Festival face à Mendes, frappe croisée du gauche dans le petit filet, limpide. Alors que Rennes semblait se diriger vers un succès tranquille, Laborde reprenait victorieusement un centre d’Oyongo (2-1, 90+-+1). Suspense relancé ? Un peu, mais on en restait là. Réveil trop tardif (2-1 score final).

    9 – Gaëtan Laborde a inscrit 9 buts de la tête en Ligue 1 depuis son arrivée à @MontpellierHSC à l’été 2018, c’est au moins 3 de plus que toute autre joueur de l’élite sur la période. Zorro. #SRFCMHSCpic.twitter.com/V0cW631oSM

    Avec ce succès, Rennes compte quatre points en deux matches et prend (provisoirement ?) la tête au classement de la Ligue 1. Rappelons que c’était la première sortie du MHSC en 2020-21, le match des hommes de Michel Der Zakarian contre Lyon ayant été reporté la semaine passée. Lors de la troisième levée, Montpellier recevra Nice (12 septembre) et Rennes se déplacera à Nîmes (13 septembre). D’ici là, Camavinga sera sans doute devenu international, en Suède (5 septembre) ou contre la Croatie (8 septembre)… L’intéressé a encore montré pourquoi on le qualifie de pépite ce samedi, avec ce but, son second en L1, plein de classe et une prestation aboutie dans l’entrejeu.  



    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]