Décès de Jérôme Bonduelle, renversé à vélo par un chauffard à Lille

    0
    23

    Jérôme Bonduelle, haut dirigeant du groupe nordiste Bonduelle, a trouvé la mort dans la nuit de vendredi à samedi, alors qu’il circulait à vélo. Il a été fauché par un véhicule, près d’Euralille. Il est décédé sur place, malgré l’intervention des secours. Une personne suspectée d’être impliquée dans l’accident a été interpellée ce matin.

    Âgé de 51 ans, Jérôme Bonduelle, directeur général prospective et développement du groupe nordiste Bonduelle et membre du conseil d’administration Bonduelle SA, est décédé cette nuit dans un accident impliquant une voiture, alors que lui circulait à vélo à Lille. Le drame s’est déroulé aux abords de la gare Lille-Europe, à hauteur du pont d’Erfurt, vers 2 h du matin. Jérôme Bonduelle circulait à vélo avec notamment son épouse et deux amis quand il a été percuté par un véhicule qui a ensuite pris la fuite.

    Jérôme Bonduelle n’a pas survécu à ses blessures, malgré les tentatives de réanimation du Samu, sur place, et des pompiers. Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire aggravé. Selon les premiers éléments de l’enquête, la voiture qui a percuté Jérôme Bonduelle circulait à très vive allure. Les images des caméras de la SNCF sont en cours d’examen. Un individu soupçonné d’être impliqué dans l’accident a été interpellé ce samedi matin et placé en garde à vue. Ce samedi soir, le véhicule n’a pas encore été retrouvé.

    Diplômé de l’ICAM de Lille et titulaire d’un master of business administration de l’école des hautes études commerciales (HEC) de Paris, Jérôme Bonduelle avait débuté sa carrière en 1994 chez Citroën, puis à Eurogroup Consulting avant de rejoindre le groupe familial en 2003. Il avait notamment travaillé en Italie et en Amérique du Nord. En 2019, il avait été nommé directeur général de Bonduelle Prospective & Développement.

    Il est le fils de Bruno Bonduelle, ancien président du groupe et ancien président de la CCI Grand Lille.

    «
     Le décès de Jérôme Bonduelle est une très grande perte pour le groupe Bonduelle », a réagi la direction du groupe dans un communiqué de presse. «
     Les actionnaires, les dirigeants de l’entreprise et l’ensemble des salariés du groupe s’associent à la douleur de sa femme, de ses enfants et de sa famille et leur présentent leurs plus sincères condoléances ».

    Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, a rendu hommage à « un véritable capitaine d’industrie, attaché aux terres du Nord ».