Cameroun : une victime déballe tout sur l’arnaque de Qnet

    0
    337

    Une victime de la société Qnet est sortie de l’ombre pour révéler la véritable face de l’arnaque. Dans une vidéo envoyée au lanceur d’alerte David Eboutou, un jeune décrit comment il a été arnqué par cette société de marketing de réseau au Cameroun.

     » Bonjour Grand frère David Eboutou. Je souhaite s’il te plaît que tu publies ceci afin que ça éveille les consciences de nos frères au pays.
    J’ai un ami avec qui nous avons fait des études à l’université de Douala et avons eu la licence. Il travaillait dans une structure de la place à Akwa Douala en tant que comptable et touchait près de 150000frs par mois et sans te mentir grand c’était une personne honnête et responsable.

    Il était même un exemple pour moi et on était toujours en contact. Un jour il m’écrit par WhatsApp pour me dire qu’il n’est plus au pays et je lui demande où il est, il me dit au Mali et il travaille comme comptable dans une multinationale (anglogold ashanti) une compagnie d’origine sud-africaine qui exploite de l’or et fait dans les travaux publics. J’ai dit waouh ! gars t’es un chanceux. On était toujours en contact et un jour il me dit de l’envoyer mes dossiers et il va m’aider à déposer, que l’entreprise recherche des gestionnaires et on ne sait jamais.
    Le lendemain, je l’ai envoyé le dossier via WhatsApp et il m’a dit qu’il allait directement présenter aux ressources humaines. J’ai dit ok. Après quelques jours on m’appelle et je constate que c’est un numéro étranger, je décrocher et c’est la voix d’une femme elle me demande si c’est bien moi ? je dis oui ! elle me dit félicitations ! votre dossier a été retenu et vous devez être là avant le 3 août 2020. J’ai dit merci et elle m’a souhaité de passer une bonne journée.je contacte le gars pour l’en informer. La façon dont il était content.

    Je lui demande comment je vais faire pour y arriver puisque les frontières sont fermées ? il me demande de prendre la route et que c’est par là qu’il est passé. J’ai d’abord wanda et ensuite je me suis dit :(si le gars si a laissé un bon bolo au pays avec le dehors si qui est difficile là ce que ce n’est pas la blague) je rentre et j’informe les parents de la situation et le pater était d’accord et me dit que parfois il faut prendre des risques pour réussir mais la mater a dit niet !

    On a réussi à la convaincre jusqu’à aller même chez les parents du gars qui ont confirmé que le gars travaille et qu’il dit que tout va bien. Mais qu’avant de partir je devrais laisser la somme de 500kolo au pays et une fois arrivé là-bas on va m’envoyer ça via moneygram pour l’établissement de certains documents (résidence permanente et autres) j’ai dit ok.

    Je prends donc la route avec la bénédiction des parents et 6 jours après j’arrive au Mali avec toute la fatigue du monde en moi (le gars était mon guide pendant le trajet) une fois à Bamako je l’appel et il me dit d’attendre il va informer de mon arrivé et on va envoyer l’un des chauffeurs de l’entreprise me chercher et j’ai bien indiqué l’endroit.

    J’attends pendant 1h30 et un autre contact m’appelle et me demande ma position ? je lui donne et il vient me chercher. Il m’en mène dans une grande cité et me met dans une chambre bien faite. Mon ami me dit qu’il arrive qu’on l’ait envoyé me recevoir et qu’il devait m’assister pendant quelques jours le temps d’établir certaines formalités. Le gars vient aux environs de de 20h et on était content de se revoir.

    Le lendemain j’appelle au pays pour qu’on envoie l’argent, ce qui a été fait (500kolo). Il me dit que la société est située à la frontière du Mali guinée Conakry et qu’à Bamako, c’est certains bureaux pour recevoir les employés et faire autres choses. Grand sans te mentir j’étais à l’aise pendant le séjour.
    Lundi on va donc au bureau et là on me reçoit avec le gars en question. On me pose certaines questions que je réponds bien et ensuite on me demande l’argent en me disant (il te faut une carte de résidence permanente, un passeport international puisque tu pourrais être affecté à tout moment et une caution) je sors l’argent de ma poche je donne et après avoir bien compté, ils me disent qu’ils vont en informer la hiérarchie et que je devrai commencer la formation pré-emplois le lendemain avant d’aller à la frontière commencer le travail.

    Je leur demande si on ne devrait pas d’abord établir les documents ? ils me disent après la formation j’ai dit ok. le lendemain matin je commence la formation et je constate que ça ne cadre pas du tout avec le travail (je garde d’abord mon calme)le lendemain c’est encore grave.

    On ne fait que me parler de comment devenir millionnaire, comment les entreprises n’aident pas les gens à évoluer, à être financièrement indépendant et autres, comment pour évoluer il faudrait faire venir certaines personnes et autres. là je me lève et une fois dehors je demande à mon ami de m’expliquer ce qui se passe :là il comprend que je commence à m’inquiéter vraiment et du coup il m’amène quelque part et me dit ceci :si je te disais la vérité au pays tu n’allais jamais venir et en m’expliquant point par point il finit par avouer tout.
    Il s’agissait bel et bien de QNET.
    J’ai failli piquer une crise grande. C’était le ndem. J’ai fait tout pour qu’on me remette mon argent mais jamais. Ces gens sont collants. 10 fois que les témoins de Jéhovah. J’ai dû m’enfuir grâce aux parents.
    Je viens par toi donc publier mon témoignage pour sauver beaucoup de nos frères naïfs qui croient à cette histoire alors que c’est de l’arnaque pure et simple.
    Je t’envoie cette vidéo pour que tu vois comment nous vivions là-bas. On était tous entassés dans une chambre et on faisait croire à nos familles que nous travaillons normalement à l’étranger.
    Merci grand frère pour ce que vous faites pour les camerounais.  »
    MON COMMENTAIRE : IL FAUT ÉVITER LA FACILITÉ !


    SOURCE: https://www.w24news.com

    QU’EN PENSEZ-VOUS?

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

    [gs-fb-comments]

    [comment-form]

    Votre point de vue compte, donnez votre avis

    [maxbutton id= »1″]