. Actualités du monde – FR – Giscard l ?? Africain (Dr. Arthur Banga, historien)

0
9

. .

Le secrétaire d’État à la promotion de la femme, Myss Belmonde Dogo, a visité la coopérative de l’Union des transformateurs et innovateurs ivoiriens . . .

En quittant le Girondin Chaban-Delmas au premier tour de l’élection présidentielle de 1974, Giscard d’Estaing a compris que les portes de l’Elysée lui étaient ouvertes. Ce sera une petite révolution en France lorsque cet Enarque de 48 ans devient président. Mais avouons-le, c’est à la mode. Les soixante-huit qui ne sont pas encore prêts à se déplacer vers la gauche ont trouvé en ce centriste détendu un moyen d’exprimer les changements qu’ils souhaitent. . De plus, la présidence du 68. Mai entre la fin de la tutelle de l’Agence française de radiodiffusion et de télévision (ORTF), le droit à l’avortement, le droit au divorce, le déclin de la majorité et d’un président Dans le sport nous sommes dans l’esprit de liberté, l’esprit détendu qui s’oppose La solennité de Gaull se tient. Mais être président de la France, encore plus en 1974, signifie «une politique africaine», tant la puissance et la taille de la France est basée sur le continent et principalement ses colonies françaises. .

Les experts français en Afrique n’aiment pas la victoire de Giscard. Houphouët et ses lieutenants auraient préféré Chaban-Delmas, un Cerbère du gaullisme – Houphouët aurait même préféré Mitterrand, avec qui il travailla – pour qui Foccart combattit. Une sorte de nœud coulant a lieu lorsque son amie Foccart quitte également l’Elysée.

Quand Giscard tente de dissuader Bongo de poursuivre ses visites chez Jacques Foccart, le rejet est sec et brutal. Dans ce premier cercle, les relations sont chaleureuses sans être aussi proches qu’elles l’étaient. De plus, Houphouët attendra quatre bonnes années avant d’inviter Giscard à Abidjan, même si l’accueil – comme Houphouët-Boigny le sait si bien – avec en prime le baptême du plus grand boulevard d’Abidjan appelé Valérie est monumental. Giscard d’Estaing.

Cette boucle de classiques gaullistes fera que VGE cherchera l’Afrique. Il trouve un allié à Bokassa – un gaulliste très aimé. Il était le président africain avec lequel il était le plus familier. Bokassa a invité la ministre Valérie Giscard d’Estaing à de merveilleuses parties de chasse – une autre passion VGE – dans les forêts centrafricaines.

VGE est au centre du couronnement de l’empereur et accepte dans un premier temps tous ses fantasmes. Mieux vaut se rapprocher de Sékou Touré – il n’y a pas de meilleure revanche sur De Gaulle – et réchauffe la relation franco-guinéenne. Il s’ouvre aux colonies belges (Zaïre, Burundi, Rwanda et Afrique non francophone) en élargissant les sommets entre l’Afrique et la France et en construisant une relation privilégiée avec le Nigéria, contrairement au soutien gaulliste des Biafres. Il coupe officiellement les livraisons d’armes avec l’Afrique du Sud, mais les poursuit officieusement.

Malgré ces changements relatifs, Valérie Giscard d’Estaing a du mal à révolutionner la politique franco-africaine. Il est beaucoup plus actif en termes d’interventions militaires. Kolwezi et Chad illustrent parfaitement cela. Il a finalement trouvé les réseaux gaullistes, son voyage à Abidjan le montre, même si la confiance n’est pas encore aveugle. . Le plus frappant est son revirement contre Bokassa. Il planifie son renversement et rompt complètement avec qui était son meilleur allié sur le continent. De plus, cette question contribue au fait qu’il a perdu l’élection présidentielle de 1981.

En effet, la fin de la présidence de VGE est marquée par l’affaire du diamant. La presse française révèle que Bokassa a offert des diamants d’Estaing à Valérie Giscard. La gestion désastreuse de cette affaire ternit l’image de nombreux Français. Si l’on ajoute le soutien plus actif des classiques du gaullisme à la candidature de Chirac ou même de Mitterrand, on peut en conclure que Valérie a payé Giscard d’Estaing pour sa politique africaine..

Cela peut se résumer à une tentative de construire un réseau propre tout en maintenant les fondements de la politique française en Afrique. Les fondations peinent à s’effondrer sur l’actualité africaine.

Une diminution des nouvelles infections au sida en Côte d’Ivoire entre 2011 et 2019 (ONU) de 54%

Côte d’Ivoire, Valéry Giscard d’Estaing, Félix Houphouët-Boigny, Franc CFA

Actualités du monde – FR – Giscard l ?? Africain (Dr. Arthur Banga, histoires)
. Titre associé :
Giscard l& # 39; Afrikaner (Dr. Arthur Banga, historien)
 » VGE « n& # 39; n’est pas le nom de & # 39; un boulevard à Abidjan / Philippe Di Nacera
Côte d& # 39; Ivoire-France: Giscard n& # 39; c’est plus, le VGE, le Franc CFA et le « giscardium » en héritage

Ref: https://www.rti.ci

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici: EBENE MEDIA TV

Vidéo du jour:

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]