Fin du régime camerounais: Voici comment Robert Messi Messi interpelle Chantal Biya

0
822

À l’heure où les questions sur la fin du régime Biya, successeur de Biya à Etoudi, font surface avec acuité, Robert Messi Messi annonce qu’il a la solution aux crises sociopolitiques que Richochet a provoquées au MRC et à son agitation. sera réduit à rien.

A cet effet, l’homme qui est très proche du régime s’adresse à Chantal Biya, la première dame. Il rappelle au régime de Biya qu’il a le devoir de se souvenir d’Ahmadou Ahidjo afin de calmer les tensions dans le pays. En d’autres termes, si le régime veut la paix, il doit honorer la mémoire d’Ahidjo. Sinon, rien dans le pays qui est déjà en feu et le sang ne sera sous contrôle. Lis!

La grande majorité des Camerounais attend de ceux qui nous conduisent actuellement qu’ils se tournent résolument vers la réconciliation des Camerounais, qui passe aujourd’hui essentiellement par le retour des cendres de notre ancien président de la République et chef de l’Etat Ahmadou Ahidjo qui organise des obsèques nationales pour lui qui sont dignes de son rang d’ancien chef de l’Etat.

La sortie honorable de la crise anglophone reste une autre priorité importante. À cet égard, je propose de donner à notre Première Dame Chantal Biya une délégation ad hoc pour résoudre cette question de l’inhumation nationale directement avec sa prédécesseur Madame Germaine Ahidjo, notre ancienne Première Dame, à notre ancienne Présidente une invitation officielle, envoyez-le au Palais de l’Unité
Enfin, concernant la crise anglophone, nous proposons une négociation directe avec les leaders séparatistes anglophones, et en particulier avec les plus radicaux d’entre eux, le Dr. Ayaba Cho Lucas, avec qui nous avons actuellement des discussions informelles qui ont débuté il y a près d’un an.

Compte tenu de l’état actuel du conflit armé dans la partie anglophone du pays, un compromis pourrait être envisagé qui donnerait à l’ensemble de la partie anglophone de notre pays, et pas seulement à chacune des deux régions du pays n ° 1, une grande autonomie voire un statut particulier, donc séparément pris en considération. Cela reviendrait à décloisonner ce que, selon nous, le Grand Dialoque National a commis l’erreur de compartimenter.

Tellement damné qu’en mettant l’accent sur la division du territoire anglophone, nous fusionnons ces deux régions en un seul territoire et donnons à ce territoire dans son ensemble une large autonomie politique sous un statut spécial à négocier directement avec les dirigeants séparatistes. . C’est ce que nous allons proposer.

Concentrons-nous sur la résolution de ces deux problèmes ci-dessus, au-delà de celui de l’OBSECS et de celui de la crise d’Anglokon. Une fois cela fait, la caméra s’améliorera beaucoup et même la crise politique de MAURICE KAMTO et du MRC sera derrière nous.

REF: www.camerounweb.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]