CM – CAMEROUN :: Samuel Kleda La Bible et la Médecine :: CAMEROUN

0
16

«Nous avons vaincu Covid-19 au Cameroun.» Ces mots ont été prononcés alors que l’homme de Dieu a affirmé haut et fort le 10 septembre 2020 devant la presse nationale et internationale à Douala une rencontre à l’archevêché de la ville pour que le commentateur ait voulu élever la voix plus fort et faire entendre Il l’a dit il y a un mois, mais devant un petit public, c’était le premier août 2020, devant la congrégation de l’Église catholique quand il a dit entre deux sermons: «Nous avons vaincu le virus Corona. Dans nos hôpitaux catholiques, le stock de traitements pour cette épidémie est arrêté depuis quelques jours, car il n’y a plus de maladie Nous remercions Dieu et la Bienheureuse Vierge Marie pour cette admiration. Il a également souligné que «le virus Corona n’est plus une menace au Cameroun». Aucune insulte à l’industrie pharmaceutique

Monseigneur Samuel Klida, professeur d’université et prêtre catholique, actuel archevêque de Douala, est né en 1959 à Golombwe, dans le district de Dachka du département du Mayo de Danai, région de l’Extrême-Nord. Il a terminé ses études primaires dans son village d’origine, puis a poursuivi ses études secondaires au Maznoud College de Ngondere Puis il est allé à l’école principale de Nkolbisson à Yaoundé, où il a commencé sa formation sacerdotale Il étudie également la philosophie et la théologie au Collegio Urbano de Rome De retour dans son pays d’origine, il fut ordonné prêtre à Golomboy au nom du diocèse de Yagua le 9 mars 1986, devint curé au Kelly High School, puis vicaire du diocèse de 1986 à 1988 de 1988 à 1994, il fut chef du domaine secondaire de Saint Paul de Guider d’octobre 1994 à juillet 1998, spécialisé à Rome à l’Institut Pontifical de la Bible, où il obtient une licence biblique À son retour, il travaille comme professeur permanent au Grand Séminaire du comté de Saint Augustin à Méroé

Le 7 décembre 2000, Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II l’a nommé évêque de Bathory et le 18 février 2001, il a reçu l’ordination épiscopale Après 7 ans, le 3 novembre 2007, le pape Benoît XVI l’a nommé archevêque de Douala, en remplacement du cardinal Christian Tomei qui a demandé des secours deux semaines plus tard, le 17 novembre 2009, l’archevêque de Douala est devenu président de la Conférence épiscopale nationale quelques années après son arrivée dans la capitale économique. Il a présidé les destinées de cet organe jusqu’en mai 2019, date à laquelle il a abdiqué son siège à Mgr Abraham Boaloo Kumi, évêque de Bafang.

Comme ses prédécesseurs, Samuel Klida à la tête de la Conférence épiscopale nationale ne se contentait pas de prendre soin de l’âme des fidèles, mais se souciait également de leur bien-être, jugeant ainsi sur les traces de ses prédécesseurs également. Après les élections présidentielles de 2011, il a dénoncé les violations et appelé à améliorer la loi électorale pour garantir des élections justes et transparentes. Il n’a pas non plus été affectueux envers ceux qui veulent la richesse publique, dénonçant la corruption et ses effets néfastes sur l’économie et la protection sociale.

Dans une interview le 5 décembre 2017 avec La Nouvelle Expression, lors de l’annonce de l’élection présidentielle de l’année suivante, il a déclaré: «J’insiste pour dire que si le président Paul Biya aime ce pays, il devrait plutôt se retirer que donner des oreilles. Il a écouté ceux qui lui demandaient de se représenter. « Il a précisé que ceux qui l’encourageaient à se présenter aux élections de 2018 n’étaient pas sincères, qu’ils cherchaient à protéger leurs intérêts personnels, et qu’il a conclu qu’ils ne voulaient pas perdre leurs privilèges, mais jouaient à un jeu dont ils connaissaient le but » Les gens n’aiment pas le Cameroun. « 

Son appel n’a pas été entendu, mais cela ne l’a pas empêché de continuer à chercher des solutions aux problèmes qui minent la société camerounaise avec toutes ses composantes. L’émergence du virus Corona a de nouveau révélé aux Camerounais, catholiques ou non, quand nous avons appris que l’homme de Dieu a le remède miracle à cette épidémie qui était Répandant l’horreur en plus de l’Atlantique alors que le monde entier était en état de panique, il a rassemblé la presse le 29 avril 2020, pour annoncer qu’il avait développé un protocole de traitement à base de plantes naturelles et qu’il y avait soigné de nombreux patients, dont des médecins. Le produit a reçu le soutien de la population, et c’est ironique que vous remettez en question Les pouvoirs publics, pour leur propre raison, se sont abstenus de lui accorder un dénigrement officiel

L’homme de Dieu n’a pas reculé devant tout cela, qu’il soit ou non poussé par la clameur publique et le soutien à certaines organisations privées et politiques, et il sait sans aucun doute que les dirigeants actuels n’ont pas à attendre la promotion d’une initiative locale dans un secteur étroitement surveillé par les lobbyistes économiques internationaux Derrière le concept de Bigpharma il a fait une cure et fait toujours son chemin, et même il a été baptisé quelques mois plus tard, Elixir Covid et Adsak Covid et malgré les déclarations du comité scientifique formé par le ministère camerounais de la Santé, selon lequel il n’y a pas de médicament à base de plantes naturelles qui se soit avéré efficace pour traiter le virus Corona. Cependant, l’homme de Dieu est resté avec lui – même avec cette phrase « Nous avons triomphé du Coronavirus »

La phrase qui ne sonne pas bien aux oreilles de l’industrie pharmaceutique, mais qui est prononcée par un homme de Dieu, est comprise comme un mot de la Bible parmi la population, qui a d’autres intérêts Samuel Clyde, comme Jean-Baptiste dans le désert, continue son combat, et sait bien que l’homme qui Devant lui est corps et âme, il continue de se donner par lui-même, alliant la parole de Dieu à la connaissance humaine, pour que l’humanité en général et les Camerounais en particulier, aient un corps sain. Esprit Saint

Caméra 2005-2020

CM – CAMEROUN :: Bible et médecine Samuel Kleda :: CAMEROUN

Source: https://www.camer.be/83450/35:32/cameroun-samuel-kleda-la-bible-et-le-medicament-cameroon.html

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Donnez votre point de vue et aboonez-vous!

[gs-fb-comments]

Votre point de vue compte, donnez votre avis

[maxbutton id= »1″]